23/07/2006

Le norwich mélanique

Le norwich mélanique

 

 

 

Le norwich mélanique est un oiseau difficile à travailler de part la structure de sa plume. En effet, contrairement aux lipochromes, la plume est plus « dure » et de ce fait renforce les principaux défauts que l’on constate souvent chez cet oiseau. Et parmi ces défauts, le plus flagrant est le creux de nuque. Il est plus courant de voir apparaître ce défaut chez les pigmentés que chez les lipos. La rondeur générale de l’oiseau s’en ressent aussi. De plus la coloration n’a que peu d’effets car la quantité de lipochrome est extrêmement réduite.

Cette année j’ai pratiqué l’accouplement vert intensif pur X  vert schimmel.pur. les résultats sont : 50% de mélanines purs et 50% de panachés à dominante mélanique. Ce qui tendrait à montrer que ces oiseaux sont à facteur E+E et non E+E+.

Quelques oiseaux se montrent malgré tout prometteurs, mais principalement en schimmel. Les intensifs mélaniques restants, à mon avis, des oiseaux de travail.

 

 

jeune "vert" de 35 jours :

 

 

 

 

 

norwich "vert" de six mois :

 

 

 

08:52 Écrit par Fabien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.